La Tencin, femme immorale du 18è siècle

0 out of 5

8,0014,00

Sku: N/A Category: Claire Tencin

Description

Mme de Tencin, toute femme qu’elle était dans l’ordre naturel des choses, a entrepris de régner sur sa liberté, au mépris des conventions de son milieu social. Ses détracteurs ne lui ont pas pardonné de jouir comme un homme de sa liberté d’action et de sa posture politique.

En raison de ses hauts faits de jambes et d’esprit, l’histoire littéraire l’a tenue à l’écart, à la différence d’autres salonnières plus respectables. Peu encline au métier de mère, elle a dû abandonner son fils Jean d’Alembert à la naissance. La Tencin n’a distillé dans le sillage de l’Histoire qu’un lourd parfum de soufre. La remarquable réputation de son salon, ses célèbres amis écrivains, ses romans sombres et ambigus n’ont pas pesé lourd dans la balance de son existence plus palpitante qu’un roman d’aventures.

Elle a publié Les Mémoires du Comte de Comminge (1734), Le Siège de Calais (1737) et les Malheurs de l’amour (1739).

210 pages

Bibliographie de Claire Tencin

Recension Diacritik

Informations complémentaires

Poids ND
Auteur

Claire Tencin

Format(s)

Ebook (PDF), Livre papier