La vérité sur l’anarchie des esprits de Louise Colet (1873-1875)

0 out of 5

14,00

Collection « Les Ardentes »

Sku: N/A Category: Louise Colet

Description

Louise Colet, la célèbre maîtresse de Gustave Flaubert, est une autrice très remarquée au 19ème siècle, couronnée de prix et de succès littéraires. Depuis lors, elle a été invisibilisée par le processus d’effacement des autrices dans l’histoire. Les éditions ardemment republie son récit sur la Commune de Paris, La vérité sur l’anarchie des esprits suivi de L’esprit nouveau dans une édition remaniée par Claire Tencin.

Dans La vérité sur l’anarchie des esprits, Louise Colet nous plonge à chaud dans l’horreur des évènements sanglants de la Commune auxquels elle a assisté en 1871, et fustige violemment l’hypocrisie de la bourgeoisie, l’arrogance du monarchisme et du cléricalisme à l’œuvre, qui ont conduit le pays dans le chaos depuis la Révolution française. La Commune de Paris est la plus importante des insurrections populaires, qui a duré du 18 mars 1871 à la Semaine Sanglante du 21 au 28 mai 1871.

L’Esprit nouveau est un témoignage vibrant de son amitié avec Edgard Quinet et de la douleur de vieillir. Montage hybride de sa correspondance avec le républicain Edgard Quinet, mêlé de considérations politiques et de digressions « romantiques », il ne souscrit qu’à l’impertinente volonté de l’écriture et au mouvement de l’être. Écrit à San Remo en 1875, ce récit célèbre contre la mort des idées, son amitié indéfectible pour la figure républicaine d’Edgar Quinet, décédé le 27 mars 1875 après la parution de son ouvrage, L’Esprit nouveau. 

Lire un extrait 

Recension sur France Inter 

 

 

Informations complémentaires

Poids 200 kg
Auteur

Louise Colet

Format(s)

Livre papier